Gaia-X vise à créer un écosystème fédéré de services cloud et de données soutenu par la législation européenne sur les données, explique Agoria. Grâce à cet outil, l'Europe veut devenir un leader au sein de l'économie mondiale des données. L'ASBL internationale Gaia-X a été fondée et basée à Bruxelles.

Gaia-X for Belgium, lancé ce mercredi, entend réunir les écosystèmes liés au cloud en Belgique et représenter le lien officiel avec le projet européen. Agoria dirigera ce hub avec le soutien du SPF Économie et du SPF Stratégie et Appui (BOSA). "A travers ce hub, nous souhaitons rassembler tous les acteurs belges dans le paysage du cloud et défendre les intérêts de notre pays dans le projet", ajoute Bart Steukers, futur CEO de la fédération de l'industrie technologique.

Pour Agoria, l'initiative Gaia-X est importante car l'évolution vers un marché unique numérique européen plus fort profite à l'économie ouverte de la Belgique. En 2020, la valeur de l'économie belge des données est estimée à 12,2 milliards d'euros, soit environ 2,9% du PIB. Quelque 133.000 personnes travaillent dans ce domaine.

Gaia-X vise à créer un écosystème fédéré de services cloud et de données soutenu par la législation européenne sur les données, explique Agoria. Grâce à cet outil, l'Europe veut devenir un leader au sein de l'économie mondiale des données. L'ASBL internationale Gaia-X a été fondée et basée à Bruxelles.Gaia-X for Belgium, lancé ce mercredi, entend réunir les écosystèmes liés au cloud en Belgique et représenter le lien officiel avec le projet européen. Agoria dirigera ce hub avec le soutien du SPF Économie et du SPF Stratégie et Appui (BOSA). "A travers ce hub, nous souhaitons rassembler tous les acteurs belges dans le paysage du cloud et défendre les intérêts de notre pays dans le projet", ajoute Bart Steukers, futur CEO de la fédération de l'industrie technologique.Pour Agoria, l'initiative Gaia-X est importante car l'évolution vers un marché unique numérique européen plus fort profite à l'économie ouverte de la Belgique. En 2020, la valeur de l'économie belge des données est estimée à 12,2 milliards d'euros, soit environ 2,9% du PIB. Quelque 133.000 personnes travaillent dans ce domaine.