.

Notre pays se classe à la 27ème place, alors qu'il occupait encore le 23ème rang en 2016. En 2010, la Belgique se classait à la 17ème place. Tous les pays voisins font mieux que le nôtre. Les Pays-Bas occupent le troisième rang, l'Allemagne le neuvième et la France la quinzième.

Pour constituer l'index, la WIPO tient compte notamment du nombre de brevets accordés, des dépenses dans l'enseignement, de la collaboration entre les universités et les entreprises et de la qualité des publications scientifiques.

Trop peu de diplômes scientifiques

Les points faibles de la Belgique sont entre autres le nombre de néo-diplômés en sciences, le degré de participation électronique, la consommation d'énergie et la facilité avec laquelle du crédit est accordé. La Belgique se distingue cependant sur le plan de son enseignement, des dépenses dans la recherche et le développement, de la logistique et de la collaboration entre les universités et l'industrie.

.Notre pays se classe à la 27ème place, alors qu'il occupait encore le 23ème rang en 2016. En 2010, la Belgique se classait à la 17ème place. Tous les pays voisins font mieux que le nôtre. Les Pays-Bas occupent le troisième rang, l'Allemagne le neuvième et la France la quinzième.Pour constituer l'index, la WIPO tient compte notamment du nombre de brevets accordés, des dépenses dans l'enseignement, de la collaboration entre les universités et les entreprises et de la qualité des publications scientifiques.Trop peu de diplômes scientifiquesLes points faibles de la Belgique sont entre autres le nombre de néo-diplômés en sciences, le degré de participation électronique, la consommation d'énergie et la facilité avec laquelle du crédit est accordé. La Belgique se distingue cependant sur le plan de son enseignement, des dépenses dans la recherche et le développement, de la logistique et de la collaboration entre les universités et l'industrie.