Lorsqu'IBM présenta en mars un ordinateur de la taille d'un millimètre carré, l'entreprise établit un nouveau record. Le précédent était déjà détenu par l'université du Michigan. En développant un mini-ordinateur dix fois plus petite encore, l'université américaine vient de reprendre son record.

Un groupe de chercheurs de l'université souhaitait vérifier si les cellules cancéreuses avaient une température supérieure à celle des cellules saines. Dans ce but, ils ont mis au point ce mini-ordinateur qui fait 0,3 millimètre de côté et qui est capable de mesurer la température avec une précision d'un dixième de degré.

Est-ce vraiment un ordinateur?

L'ordinateur dispose d'un processeur et d'une mémoire de travail, mais en cas de panne de courant, toutes ses données sont perdues. Tel est aussi le cas du mini-ordinateur d'IBM. On ne sait donc pas clairement si on peut encore appeler ces appareils minuscules des 'ordinateurs'. Tel est du moins l'avis de David Blaauw, qui a dirigé la recherche en question. "Cela dépend en fait des conditions minimales exigées pour pouvoir encore appeler ce genre d'instrument un ordinateur."

Précédemment déjà, l'université du Michigan avait mis au point un mini-ordinateur de 2 x 2 x 4 millimètres, qui conservait, lui, ses données après que le courant ait été désactivé. Si ce dernier point s'avère un véritable critère, l'université américaine détient dans ce cas encore et toujours le record du plus petit ordinateur au monde.