L'université ne pouvait pas non plus accéder aux données scientifiques, alors que plusieurs de ses sites web, tels la bibliothèque et le Student Portal, étaient inaccessibles. L'université examine si les intrus ont pu également avoir accès à des données scientifiques extra-sécurisées.

Le porte-parole n'a aucune idée quant à l'origine de l'attaque. Le piratage a débuté dans la nuit de lundi à mardi. Il ignore en outre quand les systèmes seront de nouveau opérationnels: "Il s'agit là d'une importante cyber-attaque. Nous mettons tout en oeuvre pour trouver une solution."

Par ailleurs, l'université est fermée en cette période de vacances de Noël.

L'université ne pouvait pas non plus accéder aux données scientifiques, alors que plusieurs de ses sites web, tels la bibliothèque et le Student Portal, étaient inaccessibles. L'université examine si les intrus ont pu également avoir accès à des données scientifiques extra-sécurisées.Le porte-parole n'a aucune idée quant à l'origine de l'attaque. Le piratage a débuté dans la nuit de lundi à mardi. Il ignore en outre quand les systèmes seront de nouveau opérationnels: "Il s'agit là d'une importante cyber-attaque. Nous mettons tout en oeuvre pour trouver une solution."Par ailleurs, l'université est fermée en cette période de vacances de Noël.