'L'UE veut une suppression des messages extrêmes dans l'heure'

12/09/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Datanews

La Commission européenne va introduire une nouvelle loi obligeant Google, Facebook, Twitter et d'autres entreprises internet à retirer dans l'heure tout contenu à connotation extrémiste. Si elles ne le font pas, elles risquent de se voir infliger une amende.

'L'UE veut une suppression des messages extrêmes dans l'heure'

© MONTAGE PG

En mars dernier déjà, la Commission européenne avait fait savoir aux entreprises internet qu'elles avaient trois mois pour démontrer qu'elles pouvaient supprimer assez rapidement les messages extrémistes. Si tel n'était pas le cas, une nouvelle loi entrerait en application.

La proposition de loi, qui doit encore être soutenue par les pays de l'UE et par le Parlement européen, stipule que les plates-formes internet doivent prendre pro-activement des mesures, telles le développement de moteurs de recherche permettant de signaler de manière précoce tout abus. Les fournisseurs devront aussi prouver annuellement qu'ils consentent des efforts dans la lutte contre l'abus.

Nos partenaires