Le programme n'a pas encore été mis en oeuvre, mais l'ambition, elle, est bien là. Le budget pour l'amélioration de l'infrastructure IT de l'UE passera d'1 à 1,9 million d'euros. Voilà qui sous-entend une extension du Free Audit Software Program (FOSSA), mais qui prévoit également un programme 'bug bounty'.

Les programmes 'bug bounty' ont comme but d'attirer des pirates éthiques (aussi appelés 'white hat hackers') en vue de tenter de pénétrer - souvent de l'extérieur -dans l'infrastructure IT d'une entreprise ou organisation. S'ils découvrent une faille ou un bug et qu'ils le signalent, ils peuvent recevoir une récompense financière en compensation.

La proposition de mettre en oeuvre ce genre de programme au niveau de l'UE est due à Marietje Schaake, euro-parlementaire néerlandaise ALDE. Voilà qui pourrait motiver aussi divers états membres à élaborer un cadre légal pour le piratage éthique, un sujet sur lequel la Belgique se penche actuellement déjà.

Le programme n'a pas encore été mis en oeuvre, mais l'ambition, elle, est bien là. Le budget pour l'amélioration de l'infrastructure IT de l'UE passera d'1 à 1,9 million d'euros. Voilà qui sous-entend une extension du Free Audit Software Program (FOSSA), mais qui prévoit également un programme 'bug bounty'.Les programmes 'bug bounty' ont comme but d'attirer des pirates éthiques (aussi appelés 'white hat hackers') en vue de tenter de pénétrer - souvent de l'extérieur -dans l'infrastructure IT d'une entreprise ou organisation. S'ils découvrent une faille ou un bug et qu'ils le signalent, ils peuvent recevoir une récompense financière en compensation.La proposition de mettre en oeuvre ce genre de programme au niveau de l'UE est due à Marietje Schaake, euro-parlementaire néerlandaise ALDE. Voilà qui pourrait motiver aussi divers états membres à élaborer un cadre légal pour le piratage éthique, un sujet sur lequel la Belgique se penche actuellement déjà.