Google, Facebook et d'autres grands groupes ont menacé de se retirer d'Australie, après que le pays ait introduit une loi, selon laquelle les entreprises de recherches et de médias sociaux doivent rétribuer les éditeurs pour proposer du contenu d'actualité sur leurs plates-formes. L'UE pourrait prendre des mesures comparables.

Vestager veut examiner s'il est vraiment permis aux fournisseurs dominants d'interrompre soudainement la fourniture de services. Selon elle, 'l'UE a à sa disposition un certain nombre d'instruments'. Elle entend ainsi éviter une situation comme en Australie. Dans ce pays, Facebook et Google ont retiré les liens d'actualité de leurs sites web après l'introduction de la loi incriminée. Le nombre de visiteurs de ces sites d'actualité a ensuite diminué radicalement.

Google, Facebook et d'autres grands groupes ont menacé de se retirer d'Australie, après que le pays ait introduit une loi, selon laquelle les entreprises de recherches et de médias sociaux doivent rétribuer les éditeurs pour proposer du contenu d'actualité sur leurs plates-formes. L'UE pourrait prendre des mesures comparables.Vestager veut examiner s'il est vraiment permis aux fournisseurs dominants d'interrompre soudainement la fourniture de services. Selon elle, 'l'UE a à sa disposition un certain nombre d'instruments'. Elle entend ainsi éviter une situation comme en Australie. Dans ce pays, Facebook et Google ont retiré les liens d'actualité de leurs sites web après l'introduction de la loi incriminée. Le nombre de visiteurs de ces sites d'actualité a ensuite diminué radicalement.