Le service de streaming Spotify avait il y a deux ans accusé le fabricant de l'iPhone d'abus de position dominante dans son App Store. Des services tels Spotify doivent en effet dans l'App Store rétrocéder une partie de leur chiffre d'affaires à Apple. Selon le service musical suédois, Apple pénalise au sein de son magasin d'applis les concurrents de son Apple Music, en faisant payer ses rivaux de manière artificiellement coûteuse. C'est ainsi que le groupe américain a refusé d'indiquer qu'en dehors de son App Store, il existe des façons plus économiques de télécharger Spotify.

La commissaire européenne Margrethe Vestager avait annoncé en juin dernier une enquête sur la façon dont Apple traitait la concurrence. Selon le Financial Times, les résultats de cette enquête pourraient être révélés à la fin de la semaine, mais d'autres sources préviennent déjà que le planning pourrait encore et toujours se prolonger. Apple a de son côté toujours maintenu qu'elle respectait la loi.

Le service de streaming Spotify avait il y a deux ans accusé le fabricant de l'iPhone d'abus de position dominante dans son App Store. Des services tels Spotify doivent en effet dans l'App Store rétrocéder une partie de leur chiffre d'affaires à Apple. Selon le service musical suédois, Apple pénalise au sein de son magasin d'applis les concurrents de son Apple Music, en faisant payer ses rivaux de manière artificiellement coûteuse. C'est ainsi que le groupe américain a refusé d'indiquer qu'en dehors de son App Store, il existe des façons plus économiques de télécharger Spotify.La commissaire européenne Margrethe Vestager avait annoncé en juin dernier une enquête sur la façon dont Apple traitait la concurrence. Selon le Financial Times, les résultats de cette enquête pourraient être révélés à la fin de la semaine, mais d'autres sources préviennent déjà que le planning pourrait encore et toujours se prolonger. Apple a de son côté toujours maintenu qu'elle respectait la loi.