Dans le cadre d'une nouvelle campagne publicitaire, Mobile Vikings se moque quelque peu du ministre de l'économie et du consommateur Johan Vande Lanotte (sp.a), sans l'en avoir averti. "Bien essayé, Johan. Mais les vrais vikings appellent gratuitement", tel est en substance le slogan utilisé. Vande Lanotte mène actuellement avec le SPF Economie une action relative aux formules télécoms.

"Je n'étais pas du tout au courant de cette action de Mobile Vikings. Ce n'est pas possible, et je vais en parler avec eux", a réagi Vande Lanotte sur Q-Music. "Mais comme il s'agit d'une action ludique, je vais la laisser passer, une fois n'est pas coutume, et je ne vais pas en faire tout un plat", a-t-il ajouté.

Ce n'est pas la première campagne osée de la part de Mobile Vikings. Précédemment, l'opérateur s'était en effet vu contraint de renoncer partiellement à une action, parce que le Jury d'Ethique Publicitaire avait jugé des slogans du style 'gratuit, c'est pour les Flamands', 'gratis is voor Hollanders' et 'Gratis is voor jeanetten' scandaleux, voire offensants.

Dans le cadre d'une nouvelle campagne publicitaire, Mobile Vikings se moque quelque peu du ministre de l'économie et du consommateur Johan Vande Lanotte (sp.a), sans l'en avoir averti. "Bien essayé, Johan. Mais les vrais vikings appellent gratuitement", tel est en substance le slogan utilisé. Vande Lanotte mène actuellement avec le SPF Economie une action relative aux formules télécoms. "Je n'étais pas du tout au courant de cette action de Mobile Vikings. Ce n'est pas possible, et je vais en parler avec eux", a réagi Vande Lanotte sur Q-Music. "Mais comme il s'agit d'une action ludique, je vais la laisser passer, une fois n'est pas coutume, et je ne vais pas en faire tout un plat", a-t-il ajouté. Ce n'est pas la première campagne osée de la part de Mobile Vikings. Précédemment, l'opérateur s'était en effet vu contraint de renoncer partiellement à une action, parce que le Jury d'Ethique Publicitaire avait jugé des slogans du style 'gratuit, c'est pour les Flamands', 'gratis is voor Hollanders' et 'Gratis is voor jeanetten' scandaleux, voire offensants.