Ces enquêtes ont été lancées le mois dernier déjà, mais l'information vient seulement d'être divulguée par le journal britannique The Telegraph. A l'agence de presse Reuters, DPC, en charge du régulateur des données de l'UE, confirme le fait. Les enquêtes ont fait suite à des plaintes à propos du traitement des données des mineurs d'âge. Elles sont effectuées par le régulateur irlandais du fait que le siège européen de Facebook, la société mère d'Instagram, se trouve en Irlande.

Selon l'une des plaintes, Instagram rendrait publiques les 'adresses' (peut-être les adresses e-mail) et les numéros de téléphone de mineurs d'âge. Cette plainte a été déposée par David Stier, un data scientist américain.

L'une des enquêtes examine si Facebook peut légalement traiter ces données et/ou si elle applique les protections et limitations adéquates chez Instagram. L'autre a un champ d'action plus large et vérifie si Facebook respecte bien ses obligations en tant que contrôleur des données. Il est question ici de transparence des profils Instagram et des paramètres de comptes et/ou de respect de la législation sur les données.

Ces enquêtes ont été lancées le mois dernier déjà, mais l'information vient seulement d'être divulguée par le journal britannique The Telegraph. A l'agence de presse Reuters, DPC, en charge du régulateur des données de l'UE, confirme le fait. Les enquêtes ont fait suite à des plaintes à propos du traitement des données des mineurs d'âge. Elles sont effectuées par le régulateur irlandais du fait que le siège européen de Facebook, la société mère d'Instagram, se trouve en Irlande.Selon l'une des plaintes, Instagram rendrait publiques les 'adresses' (peut-être les adresses e-mail) et les numéros de téléphone de mineurs d'âge. Cette plainte a été déposée par David Stier, un data scientist américain.L'une des enquêtes examine si Facebook peut légalement traiter ces données et/ou si elle applique les protections et limitations adéquates chez Instagram. L'autre a un champ d'action plus large et vérifie si Facebook respecte bien ses obligations en tant que contrôleur des données. Il est question ici de transparence des profils Instagram et des paramètres de comptes et/ou de respect de la législation sur les données.