Pour CWSI, il s'agit de sa deuxième reprise au Benelux, après l'acquisition du néerlandais Blaud en avril. En absorbant mobco, CWSI étend son champ d'action à la Belgique et au Luxembourg. Les 26 employés de mobco resteront à bord après la reprise. On ignore combien CWSI a dépensé pour l'opération.

Cette transaction englobe tous les droits de propriété intellectuelle liés au portail Workplace de mobco, qui est la plateforme SaaS permettant de gérer l'ensemble du cycle de vie d'un lieu de travail moderne. Cette solution est notamment utilisée par Accenture et la Défense belge. CWSI a annoncé dans un communiqué de presse qu'il souhaitait également proposer Workplace sur d'autres marchés.

Le capitaine reste à la barre

En tant qu'intégrateur IT, mobco assure en outre la fourniture, la configuration et le dépannage technique du matériel informatique et des logiciels et services nécessaires aux lieux de travail modernes. Il a ainsi conclu des partenariats avec Samsung, Apple, Ivanti, VMWare, Jamf et Lookout, entre autres.

Son fondateur, Ulrik Van Schepdael, restera à la barre de l'entreprise après l'acquisition. "Réunir ainsi nos collaborateurs, notre propriété intellectuelle et nos clients nous offre une chance inédite de devenir un véritable leader européen en matière de gestion et de sécurisation du lieu de travail moderne", se réjouit-il.

CWSI Group a été fondé en 2010 en Irlande. Il propose des services de sécurité IT et des solutions de conformité qui soutiennent le lieu de travail moderne. L'entreprise dispose de bureaux à Dublin, Reading et Utrecht.

Grâce à cette reprise, CWSI Group s'attend à réaliser un chiffre d'affaires annuel de 35 millions d'euros pour l'ensemble du groupe. Un chiffre dont les marchés britannique et européen représentent environ 80 %.

Pour CWSI, il s'agit de sa deuxième reprise au Benelux, après l'acquisition du néerlandais Blaud en avril. En absorbant mobco, CWSI étend son champ d'action à la Belgique et au Luxembourg. Les 26 employés de mobco resteront à bord après la reprise. On ignore combien CWSI a dépensé pour l'opération.Cette transaction englobe tous les droits de propriété intellectuelle liés au portail Workplace de mobco, qui est la plateforme SaaS permettant de gérer l'ensemble du cycle de vie d'un lieu de travail moderne. Cette solution est notamment utilisée par Accenture et la Défense belge. CWSI a annoncé dans un communiqué de presse qu'il souhaitait également proposer Workplace sur d'autres marchés.En tant qu'intégrateur IT, mobco assure en outre la fourniture, la configuration et le dépannage technique du matériel informatique et des logiciels et services nécessaires aux lieux de travail modernes. Il a ainsi conclu des partenariats avec Samsung, Apple, Ivanti, VMWare, Jamf et Lookout, entre autres.Son fondateur, Ulrik Van Schepdael, restera à la barre de l'entreprise après l'acquisition. "Réunir ainsi nos collaborateurs, notre propriété intellectuelle et nos clients nous offre une chance inédite de devenir un véritable leader européen en matière de gestion et de sécurisation du lieu de travail moderne", se réjouit-il.CWSI Group a été fondé en 2010 en Irlande. Il propose des services de sécurité IT et des solutions de conformité qui soutiennent le lieu de travail moderne. L'entreprise dispose de bureaux à Dublin, Reading et Utrecht.Grâce à cette reprise, CWSI Group s'attend à réaliser un chiffre d'affaires annuel de 35 millions d'euros pour l'ensemble du groupe. Un chiffre dont les marchés britannique et européen représentent environ 80 %.