Belgium Digital Infrastructure Association, BDIA en abrégé, est le nom de la nouvelle association qui réunit des entreprises actives en Belgique dans le domaine de la connectivité, du cloud et des centres de données. Il s'agit d'une initiative de KevlinX, ABB, Win, Stulz et Datacenter United. Par cette union, le secteur souhaite positionner davantage l'infrastructure numérique belge en tant qu'élément essentiel à une économie numérique à part entière.

En tant qu'association fédérative, la BDIA traitera de quatre questions principales. Tout d'abord, il s'agira du point de contact professionnel du secteur et pour le secteur. En outre, l'association organisera des événements dans lesquels le réseautage et la connexion occuperont une place centrale. Elle favorisera également l'emploi dans le secteur. Enfin, la BDIA améliorera la visibilité du secteur belge auprès des utilisateurs et de la société, grâce à un véritable partage de connaissances. Son ambition claire est de parvenir à une collaboration renforcée entre les différentes parties de l'écosystème, avec pour objectif ultime de promouvoir une économie numérique.

La Belgique comme siège du secteur numérique

"Notre objectif est de promouvoir le secteur et d'offrir des occasions de réseautage aux partenaires de la BDIA. Nous visons aussi la promotion de ce secteur en pleine croissance auprès des étudiants, des demandeurs d'emploi et des employeurs 'tout court' dans le secteur numérique", explique Friso Haringsma, directeur général de Datacenter United. "Nous voulons faire de la Belgique le siège du secteur numérique", ajoute Barro Luitjes, PDG de KevlinX. "Grâce à sa situation au coeur de l'Europe, la Belgique est une base d'opérations idéale. Le secteur numérique belge a un fort potentiel de croissance. Il est dès lors primordial que le secteur et l'écosystème associé soient correctement mis en valeur", ajoute-t-il.

Belgium Digital Infrastructure Association, BDIA en abrégé, est le nom de la nouvelle association qui réunit des entreprises actives en Belgique dans le domaine de la connectivité, du cloud et des centres de données. Il s'agit d'une initiative de KevlinX, ABB, Win, Stulz et Datacenter United. Par cette union, le secteur souhaite positionner davantage l'infrastructure numérique belge en tant qu'élément essentiel à une économie numérique à part entière. En tant qu'association fédérative, la BDIA traitera de quatre questions principales. Tout d'abord, il s'agira du point de contact professionnel du secteur et pour le secteur. En outre, l'association organisera des événements dans lesquels le réseautage et la connexion occuperont une place centrale. Elle favorisera également l'emploi dans le secteur. Enfin, la BDIA améliorera la visibilité du secteur belge auprès des utilisateurs et de la société, grâce à un véritable partage de connaissances. Son ambition claire est de parvenir à une collaboration renforcée entre les différentes parties de l'écosystème, avec pour objectif ultime de promouvoir une économie numérique."Notre objectif est de promouvoir le secteur et d'offrir des occasions de réseautage aux partenaires de la BDIA. Nous visons aussi la promotion de ce secteur en pleine croissance auprès des étudiants, des demandeurs d'emploi et des employeurs 'tout court' dans le secteur numérique", explique Friso Haringsma, directeur général de Datacenter United. "Nous voulons faire de la Belgique le siège du secteur numérique", ajoute Barro Luitjes, PDG de KevlinX. "Grâce à sa situation au coeur de l'Europe, la Belgique est une base d'opérations idéale. Le secteur numérique belge a un fort potentiel de croissance. Il est dès lors primordial que le secteur et l'écosystème associé soient correctement mis en valeur", ajoute-t-il.