Selon Lambotte, les mesures gouvernementales de modération salariale portent leurs fruits. "Pour la première fois depuis 2008, nos parts de marché au sein du commerce de l'UE reprennent des couleurs, et nos exportations ont atteint un niveau record. Cela signifie que les produits et services belges deviennent progressivement plus compétitifs", affirme le CEO.

Redressement fragile

Agoria insiste cependant sur le fait que le redressement est encore fragile et qu'outre une économie mondiale stagnante et une industrie et un secteur de la construction européens en très lente progression, il reste chez nous aussi des dangers bien réels. C'est ainsi que selon la fédération technologique, l'on ne peut passer sous silence l'handicap historique des coûts salariaux, alors que l'obstacle fiscal ne peut être amplifié et que les actions syndicales ne peuvent mettre les investissements en danger.

(Belga/WK)

Selon Lambotte, les mesures gouvernementales de modération salariale portent leurs fruits. "Pour la première fois depuis 2008, nos parts de marché au sein du commerce de l'UE reprennent des couleurs, et nos exportations ont atteint un niveau record. Cela signifie que les produits et services belges deviennent progressivement plus compétitifs", affirme le CEO.Redressement fragileAgoria insiste cependant sur le fait que le redressement est encore fragile et qu'outre une économie mondiale stagnante et une industrie et un secteur de la construction européens en très lente progression, il reste chez nous aussi des dangers bien réels. C'est ainsi que selon la fédération technologique, l'on ne peut passer sous silence l'handicap historique des coûts salariaux, alors que l'obstacle fiscal ne peut être amplifié et que les actions syndicales ne peuvent mettre les investissements en danger.(Belga/WK)