Parmi les applications interdites, on retrouve notamment la plateforme sociale TikTok, l'application de messagerie instantanée WeChat, le site de microblogs Weibo et le service de streaming QQ Music. Ces applis "voleraient les données des utilisateurs indiens", ont précisé plusieurs médias du pays.

Tensions frontalières

Cela fait des années que l'Inde et la Chine sont en conflit concernant leurs frontières au nord de l'Inde et à l'ouest de la Chine. Les deux pays revendiquent en effet une partie de la région montagneuse. Les tensions se sont ravivées ces dernières semaines, causant la mort de plusieurs dizaines de personnes.

Parmi les applications interdites, on retrouve notamment la plateforme sociale TikTok, l'application de messagerie instantanée WeChat, le site de microblogs Weibo et le service de streaming QQ Music. Ces applis "voleraient les données des utilisateurs indiens", ont précisé plusieurs médias du pays.Cela fait des années que l'Inde et la Chine sont en conflit concernant leurs frontières au nord de l'Inde et à l'ouest de la Chine. Les deux pays revendiquent en effet une partie de la région montagneuse. Les tensions se sont ravivées ces dernières semaines, causant la mort de plusieurs dizaines de personnes.