Lycamobile est un opérateur britannique actif dans notre pays en tant que MVNO se focalisant sur les communications téléphoniques internationales. L'année dernière, l'entreprise s'était déjà vu infliger une amende d'un montant de 225.183 euros pour ne pas avoir contrôlé, ou à tout le moins insuffisamment, l'identité des clients 'prepaid' dans quelque 44 points de vente.

L'opérateur virtuel devait non seulement s'acquitter de cette amende, mais aussi introduire directement un système de contrôle en profondeur. Les cartes prépayées existantes, dont les utilisateurs étaient inconnus, devaient être désactivées, et aucune carte ne pouvait plus être vendue dans les points de vente en infraction.

Un an plus tard, le régulateur télécom belge condamne de nouveau Lycamobile et lui inflige cette fois une amende de 394.070 euros. L'opérateur britannique doit absolument améliorer l'identification des utilisateurs finaux. En outre, ce contrôle doit s'effectuer le moins possible par voie manuelle, et les identités enregistrées doivent pouvoir être rapidement sollicitées par les autorités judiciaires.