Cet hyperloop, comme on l'appelle, à savoir un train à sustentation magnétique se déplaçant dans un tube à basse pression, pourrait transporter des personnes et des marchandises à très grande vitesse (jusqu'à 1.000 kilomètres à l'heure). Le concept avait été introduit en 2012 par le directeur de Tesla, Elon Musk, avant d'être développé plus avant depuis 2016 par l'entreprise néerlandaise Hardt Hyperloop.

"Nous savons que des gens sont prêts à se déplacer une heure maximum pour se rendre à leur travail", déclare le député Jeroen Olthof (mobilité et accessibilité). "Avec ce genre d'hyperloop ultrarapide, il serait d'un coup possible de parcourir des distances maison-travail nettement plus longues pendant ce laps de temps. C'est prometteur. Voilà pourquoi nous allons nous concerter avec d'autres pouvoirs publics et acteurs intéressés pour poursuivre cette recherche."

Cet hyperloop, comme on l'appelle, à savoir un train à sustentation magnétique se déplaçant dans un tube à basse pression, pourrait transporter des personnes et des marchandises à très grande vitesse (jusqu'à 1.000 kilomètres à l'heure). Le concept avait été introduit en 2012 par le directeur de Tesla, Elon Musk, avant d'être développé plus avant depuis 2016 par l'entreprise néerlandaise Hardt Hyperloop."Nous savons que des gens sont prêts à se déplacer une heure maximum pour se rendre à leur travail", déclare le député Jeroen Olthof (mobilité et accessibilité). "Avec ce genre d'hyperloop ultrarapide, il serait d'un coup possible de parcourir des distances maison-travail nettement plus longues pendant ce laps de temps. C'est prometteur. Voilà pourquoi nous allons nous concerter avec d'autres pouvoirs publics et acteurs intéressés pour poursuivre cette recherche."