Hutchins, un Britannique, avait été arrêté en 2017, juste avant qu'il ne prenne un vol de Las Vegas vers la Grande-Bretagne, parce qu'il était soupçonné d'avoir créé et vendu le maliciel bancaire Kronos. Hutchins avait nié dans un premier temps, avant d'avouer les faits par la suite.

Le jeune pirate de 25 ans est à présent libéré. Selon Techcrunch, le juge a reconnu qu'Hutchins n'est pas dénué de talent, mais qu'il a commis des méfaits. Il ne se voit pas infliger une peine de prison supplémentaire, mais le juge révèle qu'en raison de ses délits, il sera probablement persona non grata aux Etats-Unis à l'avenir.

WannaCry était ce rançongiciel (ransomware) qui semblait quasiment insoluble. Jusqu'à ce qu'Hutchins découvre par hasard que le malware établissait un contact avec un domaine spécifique. Il enregistra ce dernier pour examiner le maliciel de plus près et mit alors fin à la propagation du virus.

Peu après, lors de sa participation à la conférence Def Con sur la sécurité, il fut arrêté pour avoir développé et vendu Kronos. Et ce, même si dans la pratique, cela ne lui avait rapporté que quelques milliers de dollars.

Hutchins avait précédemment déjà été libéré sous caution et vivait à Los Angeles, mais depuis qu'il avait été de nouveau arrêté, il avait reçu pas mal de soutien pour ses travaux de recherche sur WannaCry et pour ses explications qui ont permis de mieux comprendre le rançongiciel et de le contrer.

A Techcrunch, le bureau d'avocats qui défend Hutchins, déclare qu'il est ravi que le juge reconnaisse ses contributions. Il remercie aussi tous ceux et toutes celles qui l'ont soutenu, depuis son arrestation.