La Commission veut que l'entreprise adapte sa politique et ses pratiques commerciales et respecte les règles de l'UE en matière de protection des consommateurs. La direction au quotidien de l'UE a par conséquent entamé un 'dialogue formel' avec la plate-forme populaire.

TikTok bénéficie d'un délai d'un mois pour débattre de la question avec la Commission et les autorités européennes à la consommation et pour en arriver à une solution à l'amiable. Suite à des plaintes sur les pratiques publicitaires de TikTok en provenance de plusieurs pays, l'organisation générale européenne de défense des consommateurs BEUC avait plus tôt cette année déjà signalé qu'il y avait là un problème.

Le commissaire européen Didier Reynders (Justice): 'L'actuelle pandémie a encore accéléré la numérisation. Cela génère de nouvelles possibilités, mais aussi de nouveaux risques, surtout pour les consommateurs les plus vulnérables. Au sein de l'UE, il est interdit de s'adresser aux enfants et aux mineurs d'âge au moyen de publicités déguisées, comme une banderole ou un drapeau dans des vidéos.'

La Commission veut que l'entreprise adapte sa politique et ses pratiques commerciales et respecte les règles de l'UE en matière de protection des consommateurs. La direction au quotidien de l'UE a par conséquent entamé un 'dialogue formel' avec la plate-forme populaire.TikTok bénéficie d'un délai d'un mois pour débattre de la question avec la Commission et les autorités européennes à la consommation et pour en arriver à une solution à l'amiable. Suite à des plaintes sur les pratiques publicitaires de TikTok en provenance de plusieurs pays, l'organisation générale européenne de défense des consommateurs BEUC avait plus tôt cette année déjà signalé qu'il y avait là un problème.Le commissaire européen Didier Reynders (Justice): 'L'actuelle pandémie a encore accéléré la numérisation. Cela génère de nouvelles possibilités, mais aussi de nouveaux risques, surtout pour les consommateurs les plus vulnérables. Au sein de l'UE, il est interdit de s'adresser aux enfants et aux mineurs d'âge au moyen de publicités déguisées, comme une banderole ou un drapeau dans des vidéos.'