IBM avait en novembre mis 34 milliards de dollars sur la table pour racheter Red Hat. Pour IBM, il s'agit là du plus important rachat de son histoire, un coup stratégique en vue d'améliorer sa position sur le marché du nuage.

En raison même de la taille du rachat et du fait que tant IBM que Red Hat possèdent pas mal d'activités en Europe, la Commission européenne devait aussi approuver ce deal. Selon les sources de Reuters, cela se ferait sans autres conditions. Normalement, la décision formelle est attendue pour le 27 juin.

Précédemment, le régulateur américain avait déjà approuvé le rachat sans conditions supplémentaires. Il en résulte que les principaux obstacles au rachat sont désormais levés.