L'entreprise fintech The Glue met au point une plate-forme numérique pour indépendants

25/09/18 à 13:31 - Mise à jour à 13:43

The Glue et le bureau comptable VGD développent conjointement une plate-forme 'cloud' sur laquelle les PME et les indépendants pourront aisément partager leur administration financière avec leur comptable et leur banque.

L'entreprise fintech The Glue met au point une plate-forme numérique pour indépendants

Jurgen Ingels (The Glue) - Charlotte Pille (VGD) - Philippe Kimpe (VGD) - Stefan Dierckx (The Glue) © .

The Glue a été fondée il y a trois ans par les pionniers expérimentés en technologie financière Jürgen Ingels et Stefan Dierckx en vue d'aider les banques à proposer des services numériques. A présent, la startup va aussi collaborer avec le bureau comptable VGD afin de lancer sur le marché une plate-forme numérique pour indépendants. Au départ de TOCO, comme la plate-forme s'appellera, les indépendants pourront payer les factures entrantes et leurs frais généraux, et transférer leurs factures de vente. Mais ils pourront aussi fournir à leur comptable et à leur banque une clé d'accès à leur armoire à dossiers virtuelle.

"Dans un premier temps, nous allons mettre en oeuvre un moyen de communication convivial entre les différents utilisateurs", explique Charlotte Pille, Accountancy Partner chez VGD. "Via un flux d'informations comparable à la ligne du temps de Facebook, l'indépendant et son comptable auront une vision claire des activités les plus récentes, des choses à faire le jour même. Des alertes sont aussi prévues."

PSD2

Suite à la nouvelle Payment Services Directive (PSD2) européenne, les banques doivent ouvrir leurs données aux autres institutions financière et aux entreprises 'fintech'. Il sera ainsi possible d'effectuer des paiements directement à partir de TOCO. "Mais nous voulons aller plus loin encore", déclare Stefan Dierckx, CEO de The Glue. Les indépendants pourront également partager d'autres documents avec leur banque. "Cela évitera énormément de tracasseries. La demande de crédit est un bon exemple à cet égard. Tant l'indépendant que le banque doivent dans ce cas s'échanger tout un éventail de documents. C'en sera fini avec TOCO", promet-il. Par une simple autorisation adaptée, la banque pourra y consulter les documents concernés et y apporter des commentaires si besoin est.

Sur simple autorisation, les banques y auront également une vision de la situation financière de leurs clients, afin de pouvoir leur prodiguer des conseils sur mesure. "Ces fonctions supplémentaires résultent d'une application innovante de la PSD2 dans un contexte B2B", ajoute Dierckx.

Fini le stress de la déclaration d'impôts

Comme les documents pourront être déposés sur TOCO, dès qu'ils arriveront, tant l'indépendant que son comptable éviteront les traditionnels pics de travail et le stress que génèrent les déclarations de TVA et d'impôts. Et à terme, il devrait être possible pour une PME d'échanger à partir de TOCO des informations avec d'autres parties, telles les pouvoirs publics ou les secrétariats sociaux.

Une version précoce assez limitée de TOCO circule actuellement déjà pour les clients de VGD. La version commerciale sortira durant les prochains mois. La nouvelle plate-forme sera largement disponible au cours du printemps de 2019.

En savoir plus sur:

Nos partenaires