La nouvelle a été annoncée aux syndicats lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, avant d'être confirmée par l'entreprise même.

"Dans le cadre de la loi Renault, l'intention d'un licenciement collectif et d'une fermeture possible a été annoncée", déclare Johnny Frans, secrétaire de la FGTB. "L'on nous a annoncé la perte de plusieurs clients importants, ce qui nécessite une réorganisation générale au niveau européen. Les activités d'Hasselt seraient transférées vers d'autres filiales de Teleplan."

La direction déclare que la décision n'est pas encore définitive. "Dans le cadre de l'optimalisation de nos services, nous examinons actuellement les meilleures solutions possibles", affirme la porte-parole Monika Collée. "Il n'est évidemment pas exclu que les activités à Hasselt soient déplacées dans une autre filiale." (Belga/MI)

La nouvelle a été annoncée aux syndicats lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, avant d'être confirmée par l'entreprise même. "Dans le cadre de la loi Renault, l'intention d'un licenciement collectif et d'une fermeture possible a été annoncée", déclare Johnny Frans, secrétaire de la FGTB. "L'on nous a annoncé la perte de plusieurs clients importants, ce qui nécessite une réorganisation générale au niveau européen. Les activités d'Hasselt seraient transférées vers d'autres filiales de Teleplan." La direction déclare que la décision n'est pas encore définitive. "Dans le cadre de l'optimalisation de nos services, nous examinons actuellement les meilleures solutions possibles", affirme la porte-parole Monika Collée. "Il n'est évidemment pas exclu que les activités à Hasselt soient déplacées dans une autre filiale." (Belga/MI)