Cowboy, le fabricant belge de vélos électriques, a lancé ce matin une campagne de crowdfunding sur la plateforme CrowdCube. L'entreprise souhaite lever 1 million d'euros pour accélérer notamment son expansion géographique. Ce montant a été atteint au cours des premières heures de la phase préliminaire, avant même l'ouverture de la campagne au grand public le 15 mars. En pratique, les investisseurs peuvent s'inscrire à partir de 50,30 €, ce qui leur donne droit à 2 actions indirectes de la société. La plateforme CrowdCube joue le rôle d'intermédiaire.

Cowboy en est déjà à son deuxième investissement participatif par l'intermédiaire du crowdfunding. En 2019, l'entreprise a en effet levé 2 millions de livres. Plus tôt cette année, elle a également reçu 80 millions d'euros lors d'une troisième campagne de financement traditionnelle. D'après les calculs du journal De Tijd, la valeur de la société s'élève à quelque 172 millions d'euros au total. Le fabricant de vélos a connu une forte croissance ces derniers mois et a étendu son marché à plusieurs pays européens et aux États-Unis, avec les dettes qui accompagnent ce genre d'opération.

Cowboy, le fabricant belge de vélos électriques, a lancé ce matin une campagne de crowdfunding sur la plateforme CrowdCube. L'entreprise souhaite lever 1 million d'euros pour accélérer notamment son expansion géographique. Ce montant a été atteint au cours des premières heures de la phase préliminaire, avant même l'ouverture de la campagne au grand public le 15 mars. En pratique, les investisseurs peuvent s'inscrire à partir de 50,30 €, ce qui leur donne droit à 2 actions indirectes de la société. La plateforme CrowdCube joue le rôle d'intermédiaire. Cowboy en est déjà à son deuxième investissement participatif par l'intermédiaire du crowdfunding. En 2019, l'entreprise a en effet levé 2 millions de livres. Plus tôt cette année, elle a également reçu 80 millions d'euros lors d'une troisième campagne de financement traditionnelle. D'après les calculs du journal De Tijd, la valeur de la société s'élève à quelque 172 millions d'euros au total. Le fabricant de vélos a connu une forte croissance ces derniers mois et a étendu son marché à plusieurs pays européens et aux États-Unis, avec les dettes qui accompagnent ce genre d'opération.