Même si Brain Interface, l'entreprise à l'initiative de Bhaalu, conteste le jugement rendu par un tribunal anversois, l'enregistreur vidéo dans le nuage arrête provisoirement. Voilà ce qu'annonce le journal De Standaard.

Il n'est provisoirement pas question de rembourser les utilisateurs, qui ont payé 365 euros pour une 'Bhaalubox' ou 125 euros pour un 'Bhaalustick'). Lors de son lancement, Brain Interface avait pourtant promis de rembourser tous ces frais, si le service devait être déclaré illicite.

L'interruption de Bhaalu n'est que temporaire, selon Right Brain Interface. 'Bhaalu entre en hibernation', ajoute-t-on au sein de l'entreprise.

Dans les jours à venir, elle tentera encore de trouver un arrangement avec les chaînes et les distributeurs TV. Entre-temps, elle prépare aussi un nouvel appareil Bhaalu qui répondrait cette fois aux objections légales, peut-on encore lire dans De Standaard.