La concentration concerne principalement le marché de détail des services de téléphonie mobile. "Le Collège a notamment cherché à savoir si cette concentration menaçait d'entraîner des hausses de prix pour les consommateurs. Sur la base d'une analyse économique approfondie déposée par l'auditeur, le Collège a jugé que cela n'était pas plausible", précise-t-on.

Le Collège a constaté, avec l'auditeur, que la concentration ne risque pas d'avoir d'effet susceptible de faire obstacle à l'approbation.

La concentration concerne principalement le marché de détail des services de téléphonie mobile. "Le Collège a notamment cherché à savoir si cette concentration menaçait d'entraîner des hausses de prix pour les consommateurs. Sur la base d'une analyse économique approfondie déposée par l'auditeur, le Collège a jugé que cela n'était pas plausible", précise-t-on.Le Collège a constaté, avec l'auditeur, que la concentration ne risque pas d'avoir d'effet susceptible de faire obstacle à l'approbation.