La FTC affirme que Broadcom détient un monopole sur le marché pour trois types de puces qui sont fréquemment utilisées dans les boîtiers décodeurs de télévisions et les appareils à large bande. Broadcom semble vouloir accepter l'accord.

"Aucune loi enfreinte"

Dans une déclaration à Reuters, l'entreprise de puces électroniques affirme qu'elle ne pense pas avoir enfreint la loi. Broadcom n'est pas non plus d'accord avec la caractérisation de son organisation par la Commission fédérale américaine du commerce, mais se réjouit en même temps de pouvoir mettre cette affaire derrière elle.

Lire aussi : La Commission européenne règle son conflit avec Broadcom

En octobre 2020, Broadcom a déjà conclu un accord avec la Commission européenne dans une affaire similaire. L'entreprise s'est engagée à supprimer les accords existants avec six clients importants, qui obligeaient ces derniers à acheter des puces à Broadcom.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

La FTC affirme que Broadcom détient un monopole sur le marché pour trois types de puces qui sont fréquemment utilisées dans les boîtiers décodeurs de télévisions et les appareils à large bande. Broadcom semble vouloir accepter l'accord.Dans une déclaration à Reuters, l'entreprise de puces électroniques affirme qu'elle ne pense pas avoir enfreint la loi. Broadcom n'est pas non plus d'accord avec la caractérisation de son organisation par la Commission fédérale américaine du commerce, mais se réjouit en même temps de pouvoir mettre cette affaire derrière elle.Lire aussi : La Commission européenne règle son conflit avec BroadcomEn octobre 2020, Broadcom a déjà conclu un accord avec la Commission européenne dans une affaire similaire. L'entreprise s'est engagée à supprimer les accords existants avec six clients importants, qui obligeaient ces derniers à acheter des puces à Broadcom.En collaboration avec Dutch IT-channel.