Il n'y a que quelques pays qui disposent des moyens nécessaires pour lancer une telle cyber-attaque', affirme le premier ministre. Tous les niveaux du gouvernement australien sont agressés, mais aussi les entreprises, les instituts d'enseignement, les soins de santé et d'autres organisations essentielles.

Pas encore d'importantes fuites

Morrison déclare ne pas connaître la motivation des hackers. Il ne souhaite pas citer le nom du pays instigateur, mais selon lui, les cyber-attaques durent depuis quelques mois déjà.

Ces attaques n'auraient pas encore provoqué d'importantes fuites de données. Morrison précise à la chaîne d'actualité ABC News qu'il a choisi de dévoiler l'information aujourd'hui, afin que les Australiens soient au courant de ce qui se passe et pas parce que la menace serait subitement montée d'un cran par rapport à ce qu'elle était les mois derniers.

Il n'y a que quelques pays qui disposent des moyens nécessaires pour lancer une telle cyber-attaque', affirme le premier ministre. Tous les niveaux du gouvernement australien sont agressés, mais aussi les entreprises, les instituts d'enseignement, les soins de santé et d'autres organisations essentielles.Morrison déclare ne pas connaître la motivation des hackers. Il ne souhaite pas citer le nom du pays instigateur, mais selon lui, les cyber-attaques durent depuis quelques mois déjà.Ces attaques n'auraient pas encore provoqué d'importantes fuites de données. Morrison précise à la chaîne d'actualité ABC News qu'il a choisi de dévoiler l'information aujourd'hui, afin que les Australiens soient au courant de ce qui se passe et pas parce que la menace serait subitement montée d'un cran par rapport à ce qu'elle était les mois derniers.