L'association de défense des consommateurs affirme que Facebook a collecté les données privées de ses utilisateurs et les a rendues accessibles à d'autres. Ces informations auraient entre autres été partagées avec des entreprises qui ont développé des applis pour le réseau social. L'association invite les consommateurs à adhérer à sa revendication, mais s'abstient encore de tout commentaire à propos de l'éventuel montant de dédommagement.

Pas au courant

'Si vous avez utilisé dans Facebook une appli de fitness ou un jeu, leurs développeurs ont eu accès à vos données. Les utilisateurs n'étaient cependant pas au courant, ce qui est grave', déclare un porte-parole de l'association des consommateurs - le pendant néerlandais de Test Achats. 'De plus, les développeurs ont pu accéder également aux données de vos amis, même si ceux-ci n'utilisaient eux-mêmes pas l'appli ou le jeu en question. Vous ne pouviez donc exercer aucun contrôle sur qui avait accès à vos données.'

Dans une réaction, Facebook affirme qu'elle met tout en oeuvre pour satisfaire aux règles de confidentialité européennes, le fameux Règlement Général sur la Protection des Données. 'Nous avons par exemple rendu notre politique plus transparente et avons veillé à ce que nos paramètres de confidentialité soient plus faciles à trouver', déclare-t-on chez Facebook.

L'association de défense des consommateurs affirme que Facebook a collecté les données privées de ses utilisateurs et les a rendues accessibles à d'autres. Ces informations auraient entre autres été partagées avec des entreprises qui ont développé des applis pour le réseau social. L'association invite les consommateurs à adhérer à sa revendication, mais s'abstient encore de tout commentaire à propos de l'éventuel montant de dédommagement.'Si vous avez utilisé dans Facebook une appli de fitness ou un jeu, leurs développeurs ont eu accès à vos données. Les utilisateurs n'étaient cependant pas au courant, ce qui est grave', déclare un porte-parole de l'association des consommateurs - le pendant néerlandais de Test Achats. 'De plus, les développeurs ont pu accéder également aux données de vos amis, même si ceux-ci n'utilisaient eux-mêmes pas l'appli ou le jeu en question. Vous ne pouviez donc exercer aucun contrôle sur qui avait accès à vos données.'Dans une réaction, Facebook affirme qu'elle met tout en oeuvre pour satisfaire aux règles de confidentialité européennes, le fameux Règlement Général sur la Protection des Données. 'Nous avons par exemple rendu notre politique plus transparente et avons veillé à ce que nos paramètres de confidentialité soient plus faciles à trouver', déclare-t-on chez Facebook.