Le recours aux disquettes avait fait la une en 2014 suite à l'émission du programme américain 60 Minutes. Elles étaient utilisées par un ancien ordinateur et servaient notamment pour émettre des appels d'urgence entre des postes de commandement nucléaire et les forces combattantes au sol.

En 2016 déjà, il avait été envisagé de moderniser complètement cette solution datant des années septante. On ne sait pas si ce projet est finalisé dès à présent, mais le fait est que le lieutenant-colonel Jason Rossi de l'armée américaine a déclaré à C4isrnet.com que le système des disquettes est désormais remplacé par une "solution de stockage numérique sophistiquée et sûre".

Pour les plus jeunes lecteurs, les disquettes de 8 pouces sont les prédécesseurs des clés USB. Elle ont vu le jour dans les années septante et ont été commercialisées au début des années septante du siècle dernier. Elles furent ensuite remplacées par des modèles de 3,5 pouces plus durs, qui laissèrent eux-mêmes la place aux CD (réinscriptibles), DVD, blu ray, mais aussi aux cartes de mémoire et aux clés USB.

Rossi apporte aussi la nuance, selon laquelle cette technologie 'préhistorique' présente aussi des avantages. Comme elle est ancienne, elle est plus sûre. "On ne peut pirater des choses qui n'ont pas d'adresse IP. Il s'agit donc d'un système ancien certes, mais à la fois unique en son genre et très valable", a-t-il affirmé.