Neom a commandé dix taxis volants et cinq drones-cargos qui, dans les deux à trois années à venir, devraient transporter des personnes et des marchandises dans cette nouvelle ville proche de la Mer Rouge. Neom va aussi créer conjointement avec Volocopter une co-entreprise ayant pour but de développer 'le premier système sur mesure de mobilité verticale publique'.

La technologie la plus moderne

L'Arabie Saoudite avait annoncé la construction de Neom en 2017. Cette méga-cité de 26.500 kilomètres carrés est érigée à l'extrême nord-ouest du pays, à la frontière avec l'Egypte et Israël. La première phase des travaux de construction devrait être terminée en 2025. L'objectif est que la ville exploite la technologie la plus moderne et la plus durable et ce, non seulement sur le plan de la mobilité, mais aussi sur celui de la fourniture d'énergie, d'eau et d'alimentation.

L'Arabie Saoudite entend utiliser la technologie de Volocopter pas uniquement à des fins logistiques. Les appareils de l'entreprise allemande - engins volants capables de décoller et d'atterrir à la verticale (ce qu'on appelle en jargon les 'vertical take-off and landing (eVTOL) aircrafts') - seraient en effet aussi utilisés pour le tourisme et les interventions d'urgence.

Neom a commandé dix taxis volants et cinq drones-cargos qui, dans les deux à trois années à venir, devraient transporter des personnes et des marchandises dans cette nouvelle ville proche de la Mer Rouge. Neom va aussi créer conjointement avec Volocopter une co-entreprise ayant pour but de développer 'le premier système sur mesure de mobilité verticale publique'.L'Arabie Saoudite avait annoncé la construction de Neom en 2017. Cette méga-cité de 26.500 kilomètres carrés est érigée à l'extrême nord-ouest du pays, à la frontière avec l'Egypte et Israël. La première phase des travaux de construction devrait être terminée en 2025. L'objectif est que la ville exploite la technologie la plus moderne et la plus durable et ce, non seulement sur le plan de la mobilité, mais aussi sur celui de la fourniture d'énergie, d'eau et d'alimentation.L'Arabie Saoudite entend utiliser la technologie de Volocopter pas uniquement à des fins logistiques. Les appareils de l'entreprise allemande - engins volants capables de décoller et d'atterrir à la verticale (ce qu'on appelle en jargon les 'vertical take-off and landing (eVTOL) aircrafts') - seraient en effet aussi utilisés pour le tourisme et les interventions d'urgence.