L'appli POM existe depuis début 2016 et permettait à l'époque de payer rapidement des factures avec le smartphone. Depuis lors, elle a été téléchargée plus de 45.000 fois. Mais aujourd'hui, le paiement en ligne au moyen du smartphone s'est nettement simplifié grâce aux liens de paiement directs et aux QR-codes.

C'est l'une des raisons pour lesquelles l'appli va à présent disparaître. A partir du 31 octobre, il ne sera plus possible de s'y connecter. La fonctionnalité de paiement proprement dite sera désactivée dès la mi-octobre. Les utilisateurs de l'appli en ont déjà été informés.

POM en tant que telle ne s'interrompra cependant pas et continuera de se focaliser sur les processus de paiement. C'est ainsi qu'elle propose aujourd'hui entre autres des possibilités de paiements échelonnés. Mais le fait est que 99 pour cent des paiements traités par POM transitent par des pages de paiement en ligne, ce qui rend l'appli quelque peu superflue.

Quiconque recevait directement ses factures dans l'appli, les obtiendra à l'avenir par courriel, avec un bouton de paiement pour s'acquitter du montant à partir de là.

L'appli POM existe depuis début 2016 et permettait à l'époque de payer rapidement des factures avec le smartphone. Depuis lors, elle a été téléchargée plus de 45.000 fois. Mais aujourd'hui, le paiement en ligne au moyen du smartphone s'est nettement simplifié grâce aux liens de paiement directs et aux QR-codes.C'est l'une des raisons pour lesquelles l'appli va à présent disparaître. A partir du 31 octobre, il ne sera plus possible de s'y connecter. La fonctionnalité de paiement proprement dite sera désactivée dès la mi-octobre. Les utilisateurs de l'appli en ont déjà été informés.POM en tant que telle ne s'interrompra cependant pas et continuera de se focaliser sur les processus de paiement. C'est ainsi qu'elle propose aujourd'hui entre autres des possibilités de paiements échelonnés. Mais le fait est que 99 pour cent des paiements traités par POM transitent par des pages de paiement en ligne, ce qui rend l'appli quelque peu superflue. Quiconque recevait directement ses factures dans l'appli, les obtiendra à l'avenir par courriel, avec un bouton de paiement pour s'acquitter du montant à partir de là.