La jeune entreprise fondée en 2015, une émanation de l'écurie fintech d'ING, entend utiliser cet argent pour continuer de s'étendre et pour une intégration plus étroite avec les banques et les commerçants. L'utilisation de l'appli ne nécessite qu'un compte en banque et un smartphone. Les utilisateurs peuvent alors payer des achats dans les magasins et en ligne, s'effectuer mutuellement des versements et s'acquitter de factures.

Payconiq espère en fin de compte devenir une plate-forme de paiement numérique européenne en vue. Aujourd'hui, plus de 60.000 commerçants y sont connectés aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg.