'Nous avons choisi, tout comme aux Pays-Bas, de ne pas mettre directement l'appli à disposition de l'ensemble de la population', a expliqué Karine Moykens. 'Nous avons demandé aux quatre régions de notre pays de nous faire connaître des testeurs. Ceux-ci disposeront vendredi d'un lien pour pouvoir télécharger l'appli.'

L'objectif est que les 10.000 testeurs expérimentent la facilité d'emploi de l'appli dix jours durant. 'Ce n'est qu'ensuite que nous pourrons déployer l'appli et la mettre à disposition de chaque Belge par le biais de leur smartphone', a ajouté Moykens. 'Si tout va bien, nous pourrons donc lancer définitivement l'appli au cours de la semaine du 28 septembre.'

Les développeurs de l'appli attendent encore un avis de l'Europe. La Commission européenne doit en effet encore se pencher sur un certain nombre de spécifications techniques, comme par exemple le fait de savoir si l'appli ne va pas perturber le marché. 'Il s'agit là normalement d'une formalité', selon Moykens. 'La décision sera prise le 17 septembre, mais nous estimons d'ores et déjà que nous pourrons mettre vendredi l'appli à disposition des testeurs.'

L'appli de détection des contacts est destinée à contrer la propagation du coronavirus et à tenir à jour les personnes avec qui on a été physiquement en contact. Au moment où un médecin constatera une infection, l'utilisateur recevra un code à saisir dans l'appli. Cette dernière enverra alors une notification à toutes les personnes qui se sont trouvées à proximité immédiate du patient contaminé. Ces personnes devront à leur tour consulter un médecin.

'Nous avons choisi, tout comme aux Pays-Bas, de ne pas mettre directement l'appli à disposition de l'ensemble de la population', a expliqué Karine Moykens. 'Nous avons demandé aux quatre régions de notre pays de nous faire connaître des testeurs. Ceux-ci disposeront vendredi d'un lien pour pouvoir télécharger l'appli.'L'objectif est que les 10.000 testeurs expérimentent la facilité d'emploi de l'appli dix jours durant. 'Ce n'est qu'ensuite que nous pourrons déployer l'appli et la mettre à disposition de chaque Belge par le biais de leur smartphone', a ajouté Moykens. 'Si tout va bien, nous pourrons donc lancer définitivement l'appli au cours de la semaine du 28 septembre.'Les développeurs de l'appli attendent encore un avis de l'Europe. La Commission européenne doit en effet encore se pencher sur un certain nombre de spécifications techniques, comme par exemple le fait de savoir si l'appli ne va pas perturber le marché. 'Il s'agit là normalement d'une formalité', selon Moykens. 'La décision sera prise le 17 septembre, mais nous estimons d'ores et déjà que nous pourrons mettre vendredi l'appli à disposition des testeurs.'L'appli de détection des contacts est destinée à contrer la propagation du coronavirus et à tenir à jour les personnes avec qui on a été physiquement en contact. Au moment où un médecin constatera une infection, l'utilisateur recevra un code à saisir dans l'appli. Cette dernière enverra alors une notification à toutes les personnes qui se sont trouvées à proximité immédiate du patient contaminé. Ces personnes devront à leur tour consulter un médecin.