L'appli Android de Facebook a stocké les numéros de téléphone de millions d'utilisateurs sur ses propres serveurs, selon l'entreprise de sécurité Norton qui l'a découvert. Après l'ouverture de l'appli et avant même que l'utilisateur se soit manifesté sur Facebook, son numéro de téléphone était copié. Aucune autorisation ne lui était donc demandée.

Facebook le confirme et explique qu'il s'agissait d'un bug. Elle ajoute que les numéros de téléphone ont entre-temps été supprimés des serveurs. A présent, une appli Android actualisée de Facebook est disponible dans le Google Play Store, ce qui devrait résoudre le problème.

Récemment, Facebook avait déjà été pointée du doigt en raison d'un bug qui avait provoqué la fuite de données de 6 millions de membres. Ensuite, l'on avait appris que Facebook dressait des 'profils d'ombre' tant de membres que de non-membres du site de socialisation.