Les nouvelles règles s'inscrivent dans le cadre de règles environnementales plus strictes pour les appareils vendus. Aujourd'hui, la plupart des smartphones reçoivent des mises à jour sécuritaires trois années durant environ et ce, dès qu'ils arrivent sur le marché. Mais cela signifie que si quelqu'un achète un tel appareil un an après son lancement, il ne recevra les mises à jour tout au plus que pendant deux ans. Or l'appareil en question sera alors encore parfaitement en ordre sur le plan technique, mais pas au niveau de la sécurité, s'il ne reçoit plus les mises à jour.

Actuellement, le projet est de prévoir des mises à jour et des pièces de rechange jusqu'à cinq années durant après le lancement pour les smartphones et jusqu'à six années pour les tablettes, étant donné que ces dernières sont en général utilisées plus longtemps. Mais selon le magazine IT allemand Heise/CT, le ministre de l'économie allemand souhaite que l'Europe aille jusqu'à sept années.

Pièces de rechange

L'Allemagne entend aussi insister sur le délai de livraison et les prix de ces pièces de rechange. Dans le projet européen, il est question de cinq jours ouvrables. Mais un porte-parole du ministère déclare à présent à Heise que ce délai doit être débattu dans la mesure où les consommateurs opteront plus rapidement pour un nouvel appareil, si le temps d'attente augmente.

Selon l'Allemagne, les prix des pièces de rechange doivent également être raisonnables et rendus publics, afin d'éviter les hausses en catimini.

Les nouvelles règles s'inscrivent dans le cadre de règles environnementales plus strictes pour les appareils vendus. Aujourd'hui, la plupart des smartphones reçoivent des mises à jour sécuritaires trois années durant environ et ce, dès qu'ils arrivent sur le marché. Mais cela signifie que si quelqu'un achète un tel appareil un an après son lancement, il ne recevra les mises à jour tout au plus que pendant deux ans. Or l'appareil en question sera alors encore parfaitement en ordre sur le plan technique, mais pas au niveau de la sécurité, s'il ne reçoit plus les mises à jour.Actuellement, le projet est de prévoir des mises à jour et des pièces de rechange jusqu'à cinq années durant après le lancement pour les smartphones et jusqu'à six années pour les tablettes, étant donné que ces dernières sont en général utilisées plus longtemps. Mais selon le magazine IT allemand Heise/CT, le ministre de l'économie allemand souhaite que l'Europe aille jusqu'à sept années.L'Allemagne entend aussi insister sur le délai de livraison et les prix de ces pièces de rechange. Dans le projet européen, il est question de cinq jours ouvrables. Mais un porte-parole du ministère déclare à présent à Heise que ce délai doit être débattu dans la mesure où les consommateurs opteront plus rapidement pour un nouvel appareil, si le temps d'attente augmente.Selon l'Allemagne, les prix des pièces de rechange doivent également être raisonnables et rendus publics, afin d'éviter les hausses en catimini.