Newance existe depuis 2011 et est actuellement dirigée par Matthieu Voet et Pieter Cappelle. L'agence, qui a opéré d'abord au départ de Gand, puis de Nazareth, occupe huit personnes et se focalisait jusqu'à présent sur le webdesign et le marketing/e-commerce numérique. Elle s'appuie pour ce faire fortement sur le CMS open source Magento.

Selon le fondateur Matthieu Voet, le temps est à présent venu de créer un troisième département: "En 2014-2015, nous nous sommes lancés dans les boutiques web B2C, puis dans l'e-commerce B2B. A partir de là, des clients nous ont demandé par exemple de numériser leur administration. Aujourd'hui, nous avons acquis un certain savoir-faire en la matière et nous souhaitons donc développer une troisième branche à part entière, à savoir les applications web."

Ici, Newance désire se positionner en tant que 'challenger numérique'. Ne pas faire que du pur travail d'exécution, mais aussi co-réfléchir activement au trajet en ligne et numérique des clients, en se focalisant dorénavant nettement sur la numérisation et la simplification de leurs processus et services professionnels.

Nouvel associé

Pour croître rapidement dans ce nouveau segment, l'entreprise s'est adjoint les services d'un troisième associé. 'On pourrait le faire par nous-mêmes, mais cela prendrait davantage de temps. Ou alors, on décide d'engager quelqu'un d'expérimenté, capable de veiller à ce que l'on passe de manière fluide à la phase suivante."

Cette expertise, Newance l'a trouvée en la personne de Roeland Vandekerkhove. Ce dernier fut pendant quasiment vingt ans managing director d'Into IT Systems et a revendu son entreprise à EASI l'année dernière.

Chez Newance, Vandekerkhove va tant collaborer que conseiller: "Je connais Matthieu via le Voka et j'ai observé que son entreprise est bien plus qu'une simple agence web. Elle développe des applications web, telles un système de réservation, et s'occupe aussi de 'signature numérique'. Je suis donc convaincu que son potentiel va nettement au-delà du pur développement web. Entre-temps, les premiers projets sont déjà en chantier."