4C est un important partenaire Salesforce en EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) avec, en plus des bureaux en Belgique, des filiales aussi à Londres, Paris, Copenhague et Dubaï. L'entreprise a été fondée en 1997 et occupe aujourd'hui quelque 350 personnes. Avec 4C, Wipro acquiert pas mal d'expertise Salesforce. En 2016 déjà, Wipro avait du reste aussi mis la main sur des activités Salesforce en Amérique du Nord et du Sud, au Japon et en Australie, et avait cette même année racheté Appirio.

Wipro vise une expansion en Europe

Rien n'a filtré à propos du montant déboursé par le fournisseur de services IT indien Wipro pour s'emparer de 4C, mais ce qui est certain, c'est que Wipro va ainsi solidement s'ancrer en Europe. Avec la nomination de Thierry Delaporte, Wipro vient aussi et pour la première fois d'accueillir en son sein un CEO et managing director français, ce qui ne fait que confirmer l'envie d'une expansion en Europe pour l'entreprise. Au niveau mondial, Wipro compte quelque 170.000 collaborateurs, dont 400 environ au Benelux, selon l'entreprise, qui sont actifs au siège central situé à Hoofddorp (Pays-Bas).

Après le rachat, 4C continuera d'opérer en tant qu'entreprise autonome sous la bannière '4C - a Wipro company'. Les actuels directeurs Johan Van Genechten, Pascal Borremans et Kris Larivière restent à bord. "Wipro partage les mêmes valeurs que les nôtres', déclare le CEO de 4C, Johan Van Genechten. "Avec Wipro, nous pourrons à présent franchir la prochaine étape, non seulement à l'échelle locale, mais aussi dans l'ensemble de la zone EMEA."

A l'entendre, 4C a déjà fourni plus de 1.500 projets pour plus de cinq cents clients. Ses clients au Benelux sont entre autres Partena Professional, Corona Direct, BMW Belux, Corilus et Monizze. A l'international, on peut citer notamment le Groupe PSA, Polestar et DeBeers.

4C est un important partenaire Salesforce en EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) avec, en plus des bureaux en Belgique, des filiales aussi à Londres, Paris, Copenhague et Dubaï. L'entreprise a été fondée en 1997 et occupe aujourd'hui quelque 350 personnes. Avec 4C, Wipro acquiert pas mal d'expertise Salesforce. En 2016 déjà, Wipro avait du reste aussi mis la main sur des activités Salesforce en Amérique du Nord et du Sud, au Japon et en Australie, et avait cette même année racheté Appirio.Rien n'a filtré à propos du montant déboursé par le fournisseur de services IT indien Wipro pour s'emparer de 4C, mais ce qui est certain, c'est que Wipro va ainsi solidement s'ancrer en Europe. Avec la nomination de Thierry Delaporte, Wipro vient aussi et pour la première fois d'accueillir en son sein un CEO et managing director français, ce qui ne fait que confirmer l'envie d'une expansion en Europe pour l'entreprise. Au niveau mondial, Wipro compte quelque 170.000 collaborateurs, dont 400 environ au Benelux, selon l'entreprise, qui sont actifs au siège central situé à Hoofddorp (Pays-Bas).Après le rachat, 4C continuera d'opérer en tant qu'entreprise autonome sous la bannière '4C - a Wipro company'. Les actuels directeurs Johan Van Genechten, Pascal Borremans et Kris Larivière restent à bord. "Wipro partage les mêmes valeurs que les nôtres', déclare le CEO de 4C, Johan Van Genechten. "Avec Wipro, nous pourrons à présent franchir la prochaine étape, non seulement à l'échelle locale, mais aussi dans l'ensemble de la zone EMEA."A l'entendre, 4C a déjà fourni plus de 1.500 projets pour plus de cinq cents clients. Ses clients au Benelux sont entre autres Partena Professional, Corona Direct, BMW Belux, Corilus et Monizze. A l'international, on peut citer notamment le Groupe PSA, Polestar et DeBeers.