Dans les conditions d'utilisation de Netflix, on peut lire qu'un compte ne peut officiellement pas être partagé avec quelqu'un qui n'habite pas à la même adresse. L'entreprise ne s'est cependant jamais montrée très stricte dans l'application de cette règle. Au Chili, au Costa Rica et au Pérou, néanmoins, les choses vont bientôt changer à ce niveau.

En effet, Netflix va tester dans ces trois pays de proposer des comptes pouvant être partagés de manière "facile et sûre", moyennant le paiement d'une redevance plus élevée. Il est question ici d'une hausse de deux à trois euros par mois. Les abonnés pourront alors ajouter à leur compte un à deux utilisateurs supplémentaires n'habitant pas à la même adresse qu'eux.

Impact sur la capacité

"On constate que les comptes sont souvent partagés entre plusieurs ménages. Cette pratique a un impact sur notre capacité à investir dans des séries et films de qualité pour nos utilisateurs", explique Chengyi Long, directrice en charge de l'innovation chez Netflix. La nouvelle règle sera mise en pratique au Chili, au Costa Rica et au Pérou dans les semaines à venir. Si le test se révèle concluant, le principe sera peut-être étendu à d'autres pays.

Netflix est l'un des services de streaming les plus populaires à l'échelle mondiale. Fin 2021, il comptait environ 221,8 millions d'abonnés à travers le monde.

Dans les conditions d'utilisation de Netflix, on peut lire qu'un compte ne peut officiellement pas être partagé avec quelqu'un qui n'habite pas à la même adresse. L'entreprise ne s'est cependant jamais montrée très stricte dans l'application de cette règle. Au Chili, au Costa Rica et au Pérou, néanmoins, les choses vont bientôt changer à ce niveau.En effet, Netflix va tester dans ces trois pays de proposer des comptes pouvant être partagés de manière "facile et sûre", moyennant le paiement d'une redevance plus élevée. Il est question ici d'une hausse de deux à trois euros par mois. Les abonnés pourront alors ajouter à leur compte un à deux utilisateurs supplémentaires n'habitant pas à la même adresse qu'eux."On constate que les comptes sont souvent partagés entre plusieurs ménages. Cette pratique a un impact sur notre capacité à investir dans des séries et films de qualité pour nos utilisateurs", explique Chengyi Long, directrice en charge de l'innovation chez Netflix. La nouvelle règle sera mise en pratique au Chili, au Costa Rica et au Pérou dans les semaines à venir. Si le test se révèle concluant, le principe sera peut-être étendu à d'autres pays.Netflix est l'un des services de streaming les plus populaires à l'échelle mondiale. Fin 2021, il comptait environ 221,8 millions d'abonnés à travers le monde.