Le syndicat signale que toujours plus d'écoles s'attendent à ce que les élèves participent numériquement à l'enseignement. "De l'école connectée jusqu'à l'ordinateur portable en passant par les clés USB", affirme la secrétaire générale Caroline Copers. "Voilà qui met une pression financière supplémentaire sur les familles. Tout un chacun n'est en effet pas à même de supporter aussi facilement ces coûts."

L'ABVV fustige le fait que la facture télécom en Flandre est parmi les plus élevées en Europe. Malgré l'intérêt toujours plus grand d'internet, 14 pour cent des ménages ne disposent en outre encore et toujours pas d'une connexion au net. "Les compétences numériques s'avèrent progressivement indispensables au sein de la société. L'accès à internet doit donc être assuré pour tous les élèves", conclut Copers.