Il s'agit d'entreprises de plus de 300 employés, mais qui ne travaillent qu'en national aux Pays-Bas. On ne connaît pas le nombre précis de ces clients. En tout, ils représenteraient une valeur de 10 millions d'euros, soit moins d'un tiers du chiffre d'affaires total de Siemens Pays-Bas."Siemens considère KPN comme un canal de vente supplémentaire, mais elle garde tous ses clients globaux et internationaux. De même, toutes les activités en intégration de données qui nous offrent des perspectives d'avenir, continueront de faire partie de la division Siemens Enterprise aux Pays-Bas", explique Vincent Simonart, vice-président et responsable des solutions d'entreprises en Belgique.Comme on le sait, Siemens a annoncé que la division 'enterprise' était à vendre en tant qu'ensemble. Il n'entre pas dans ses intentions de procéder pays par pays.44 employés de Siemens Nederland passeront dans le groupe KPN. Celui-ci regroupera l'activité avec les entreprises Newtel Essence et CSS Telecom précédemment rachetées. L'opérateur espère ainsi clairement exercer un impact plus grand sur le secteur des entreprises, comme Belgacom l'a fait, il y a 10 mois, en reprenant l'intégrateur Telindus.

Il s'agit d'entreprises de plus de 300 employés, mais qui ne travaillent qu'en national aux Pays-Bas. On ne connaît pas le nombre précis de ces clients. En tout, ils représenteraient une valeur de 10 millions d'euros, soit moins d'un tiers du chiffre d'affaires total de Siemens Pays-Bas."Siemens considère KPN comme un canal de vente supplémentaire, mais elle garde tous ses clients globaux et internationaux. De même, toutes les activités en intégration de données qui nous offrent des perspectives d'avenir, continueront de faire partie de la division Siemens Enterprise aux Pays-Bas", explique Vincent Simonart, vice-président et responsable des solutions d'entreprises en Belgique.Comme on le sait, Siemens a annoncé que la division 'enterprise' était à vendre en tant qu'ensemble. Il n'entre pas dans ses intentions de procéder pays par pays.44 employés de Siemens Nederland passeront dans le groupe KPN. Celui-ci regroupera l'activité avec les entreprises Newtel Essence et CSS Telecom précédemment rachetées. L'opérateur espère ainsi clairement exercer un impact plus grand sur le secteur des entreprises, comme Belgacom l'a fait, il y a 10 mois, en reprenant l'intégrateur Telindus.