L''intent-based networking', à savoir les réseaux automatisés: voilà ce sur quoi Cisco mise depuis quelque temps déjà. La jeune pousse Apstra s'y intéresse donc aussi et utilise son indépendance en guise d'atout supplémentaire. Voilà ce qu'expliquait l'année dernière encore le président d'Apstra, Mansour Karam, à Data News. Cet atout s'efface cependant à présent que Juniper Networks annonce être arrivée à un accord définitif en vue de racheter Apstra.

Apstra avait introduit il y a six ans une plate-forme en vue de simplifier la gestion réseautique des centres de données, en ce compris l'automatisation, le dépannage et la sécurisation. Cette plate-forme a progressivement évolué pour devenir ce qu'on appelle l''intent-based networking', en l'occurrence un réseau sur pilotage (semi-)automatique.

Juniper entend désormais inclure la technologie d'Apstra dans sa propre gamme de produits de réseau pour centres de données. Cette offre repose sur Junos: le système d'exploitation 'programmable' de l'entreprise. Les clients qui utilisent des nuages tant publics que privés, pourront profiter de la synergie. "La fusion de Juniper et d'Apstra fournira aux clients les meilleurs réseaux possibles à l'ère du nuage", affirme Rami Rahim, CEO de Juniper Networks, dans un communiqué.

L'actuel CEO d'Apstra, David Cheriton, n'en est du reste pas à son coup d'essai. Précédemment, il avait en effet aussi créé Arista Network, Granite Systems et Kealia. Cisco avait racheté Granite Systems en 1996, alors que l'ex-Sun Microsystems avait repris Kealia en 2004.

L''intent-based networking', à savoir les réseaux automatisés: voilà ce sur quoi Cisco mise depuis quelque temps déjà. La jeune pousse Apstra s'y intéresse donc aussi et utilise son indépendance en guise d'atout supplémentaire. Voilà ce qu'expliquait l'année dernière encore le président d'Apstra, Mansour Karam, à Data News. Cet atout s'efface cependant à présent que Juniper Networks annonce être arrivée à un accord définitif en vue de racheter Apstra.Apstra avait introduit il y a six ans une plate-forme en vue de simplifier la gestion réseautique des centres de données, en ce compris l'automatisation, le dépannage et la sécurisation. Cette plate-forme a progressivement évolué pour devenir ce qu'on appelle l''intent-based networking', en l'occurrence un réseau sur pilotage (semi-)automatique.Juniper entend désormais inclure la technologie d'Apstra dans sa propre gamme de produits de réseau pour centres de données. Cette offre repose sur Junos: le système d'exploitation 'programmable' de l'entreprise. Les clients qui utilisent des nuages tant publics que privés, pourront profiter de la synergie. "La fusion de Juniper et d'Apstra fournira aux clients les meilleurs réseaux possibles à l'ère du nuage", affirme Rami Rahim, CEO de Juniper Networks, dans un communiqué.L'actuel CEO d'Apstra, David Cheriton, n'en est du reste pas à son coup d'essai. Précédemment, il avait en effet aussi créé Arista Network, Granite Systems et Kealia. Cisco avait racheté Granite Systems en 1996, alors que l'ex-Sun Microsystems avait repris Kealia en 2004.