En concertation avec la société-mère de Jubel.be, KnopsPublishing, il a été décidé de ne pas aller en appel contre l'amende et de 'clôturer définitivement ce chapitre'. Sur son blog, KnopsPublishing affirme néanmoins avoir suffisamment de raisons pour faire appel. L'entreprises estime que l'autorité de protection des données voulait faire un exemple, mais ce faisant, elle a opté pour 'la voie de l'arbitraire'.

En même temps, Jubel.be souligne la nécessité d'une politique de confidentialité et de cookies parfaitement hermétique. Le site web est en outre demandeuse d'un cadre législatif et technique plus transparent à propos du GDPR en Belgique.

Jubel.be s'était vu infliger l'amende 'cookies' l'année dernière, parce que l'autorité de protection des données estimait que les visiteurs du site n'avaient pas l'opportunité d'y refuser les cookies. De ce fait, le site ne respectait pas la loi sur les 'cookies', selon l'autorité.

En concertation avec la société-mère de Jubel.be, KnopsPublishing, il a été décidé de ne pas aller en appel contre l'amende et de 'clôturer définitivement ce chapitre'. Sur son blog, KnopsPublishing affirme néanmoins avoir suffisamment de raisons pour faire appel. L'entreprises estime que l'autorité de protection des données voulait faire un exemple, mais ce faisant, elle a opté pour 'la voie de l'arbitraire'.En même temps, Jubel.be souligne la nécessité d'une politique de confidentialité et de cookies parfaitement hermétique. Le site web est en outre demandeuse d'un cadre législatif et technique plus transparent à propos du GDPR en Belgique.Jubel.be s'était vu infliger l'amende 'cookies' l'année dernière, parce que l'autorité de protection des données estimait que les visiteurs du site n'avaient pas l'opportunité d'y refuser les cookies. De ce fait, le site ne respectait pas la loi sur les 'cookies', selon l'autorité.