Cet argent sera versé à ce qu'on appelle quelque peu pompeusement le Bezos Earth Fund, avec lequel il accordera des subsides à des projets qu'il aura approuvés. "Nous pouvons sauver la Terre", annonce Bezos dans le message posté sur Instagram. "Il faudra en arriver à une action collective des grandes et petites entreprises, des nations, des organisations et des individus."

Bezos, l'homme le plus riche au monde, possède une fortune estimée à 129,9 milliards de dollars. Dix milliards en représentent donc quelque 7,7 pour cent. On ne sait pas clairement durant quelle période cet argent sera attribué.

En tant que fondateur et directeur d'Amazon, Bezos doit une grande partie de sa fortune aux livraisons à domicile, un système qui, selon les esprits critiques, n'est pas le plus respectueux de l'environnement. Des collaborateurs de l'entreprise l'ont eux-mêmes appelée à faire mieux dans ce domaine et même si quelques-uns d'entre eux furent à cette occasion menacés d'être licenciés, il n'en reste pas moins qu'Amazon a promis en septembre de l'année dernière d'éliminer de l'entreprise les émissions de CO2 à l'horizon 2040. Elle va dans ce but acheter notamment 100.000 camions électriques.

En faisant pareille promesse, Amazon est par ailleurs la troisième grande entreprise technologique à annoncer des mesures climatologiques. Précédemment, la société mère de Google, Alphabet avait en effet promis d'acheter 5,5 gigawatts d'énergie renouvelable, alors que Microsoft avait annoncé l'année dernière qu'elle voulait d'ici 2030 atteindre la neutralité carbone.

Cet argent sera versé à ce qu'on appelle quelque peu pompeusement le Bezos Earth Fund, avec lequel il accordera des subsides à des projets qu'il aura approuvés. "Nous pouvons sauver la Terre", annonce Bezos dans le message posté sur Instagram. "Il faudra en arriver à une action collective des grandes et petites entreprises, des nations, des organisations et des individus." Bezos, l'homme le plus riche au monde, possède une fortune estimée à 129,9 milliards de dollars. Dix milliards en représentent donc quelque 7,7 pour cent. On ne sait pas clairement durant quelle période cet argent sera attribué.En tant que fondateur et directeur d'Amazon, Bezos doit une grande partie de sa fortune aux livraisons à domicile, un système qui, selon les esprits critiques, n'est pas le plus respectueux de l'environnement. Des collaborateurs de l'entreprise l'ont eux-mêmes appelée à faire mieux dans ce domaine et même si quelques-uns d'entre eux furent à cette occasion menacés d'être licenciés, il n'en reste pas moins qu'Amazon a promis en septembre de l'année dernière d'éliminer de l'entreprise les émissions de CO2 à l'horizon 2040. Elle va dans ce but acheter notamment 100.000 camions électriques. En faisant pareille promesse, Amazon est par ailleurs la troisième grande entreprise technologique à annoncer des mesures climatologiques. Précédemment, la société mère de Google, Alphabet avait en effet promis d'acheter 5,5 gigawatts d'énergie renouvelable, alors que Microsoft avait annoncé l'année dernière qu'elle voulait d'ici 2030 atteindre la neutralité carbone.