Une flèche en trois dimensions qui apparaît sur la route, lorsque vous devez changer de direction ou lorsqu'un obstacle est détecté? Selon Jaguar Land Rover, c'est cela la technologie de demain. Des ingénieurs de l'entreprise préparent donc un affichage tête haute (head-updisplay) sur l'ensemble du pare-brise, pour simuler une sensation de profondeur sur base de la réalité augmentée et de la technologie 3D. C'est comme si les instructions de conduite étaient directement projetées sur la route. Voilà qui devrait améliorer la visibilité dans de piètres conditions météorologiques et faire réagir le conducteur d'une manière plus naturelle aux instructions.

Le conducteur pourrait ainsi réagir plus vite aux dangers de circulation. Jaguar Land Rover fait ici référence à la thèse d'un étudiant doctoral allemand, qui suggère que les instructions émergentes d'affichages 3D stéréoscopiques dans la voiture peuvent réduire les temps de réaction et faciliter l'évaluation de la profondeur de champ pendant les déplacements." Conjointement avec le Centre for Advanced Photonics and Electronics (CAPE) de l'université de Cambridge, l'entreprise développe à présent un affichage tête haute 3D pour en examiner dans un premier temps les avantages et les inconvénients.

La société-mère de Jaguar et Land Rover ne révèle pas quand la première voiture embarquant cette technologie arrivera sur le marché. La recherche s'inscrit dans une vision Smart Cabin plus large de l'entreprise en vue "d'appliquer des technologies capables de générer un espace personnalisé dans la voiture et d'assurer davantage de sécurité, de loisirs et de convivialité".

Cette vision couvre aussi le covoiturage et la voiture autonome. Dans un futur entièrement autonome, les instructions relatives à la route et aux dangers deviendront toutefois superflues pour le conducteur. Selon Jaguar, les affichages 3D pourront alors servir pour diffuser des vidéos et ne nécessiteront du reste pas de lunettes 3D. "La technologie de suivi des mouvements de la tête et des yeux veillera à ce que les utilisateurs puissent visionner les images 3D, sans que des écrans individuels ou des lunettes 3D spéciales comme au cinéma soient requises", déclare-t-on chez le constructeur automobile. "Les affichages 3D pourront offrir aux utilisateurs une expérience personnalisée et permettre aux usagers du covoiturage de choisir chacun leur propre info-divertissement."

© JLR