L'appli d'identité belge Itsme a été lancée il y a un peu plus de deux ans maintenant. Lors d'une conférence de presse, l'entreprise annonce qu'aujourd'hui, 1.069.813 Belges utilisent cette méthode d'authentification. "Parmi la population active - 7,5 millions de Belges entre 20 et 64 ans -, 14 pour cent possèdent déjà un compte Itsme. Chaque mois viennent s'ajouter en moyenne quelque 50.000 à 60.000 utilisateurs et le mois passé, nous avons même enregistré un nouveau record de 100.000 nouveaux usagers", apprend-on.

Il pourrait y en avoir encore nettement plus ce mois-ci, étant donné qu'Itsme peut également être utilisée pour se connecter à Tax On Web. "Nous sommes assurément l'une des seules entreprises qui prenons la déclaration d'impôts en considération", déclare en riant Kris De Ryck, CEO de Belgian Mobile ID. Ce consortium regroupe les quatre banques en les trois opérateurs télécoms qui ont été à la base de l'appli.

Selon De Ryck, l'appli d'authentification permet d'accéder à quasiment tous les domaines de la société, où elle peut réduire les barrières numériques. "On observe un véritable effet de cascade. Nous avons démarré avec les pouvoirs publics et les banques, des secteurs où la sécurité est très importante et où nous avons pu remplacer la procédure de login avec le lecteur de cartes. A présent, on assiste à un important glissement vers d'autres secteurs. Chaque mois voit l'arrivée de trois nouveaux partenaires en moyenne", explique-t-il.

De Ryck envisage encore bien d'autres applications possibles pour l'appli d'identité: "Nous n'en sommes encore qu'au début. Je pense par exemple à l'Internet of Things, où les appareils connectés peuvent provoquer d'énormes risques de sécurité. A terme, nous pourrions utiliser l'appli pour voter. Afin de veiller à ce que tout se passe de manière anonyme, il conviendra évidemment aussi d'installer une carapace supplémentaire par-dessus."