Surtout connue pour ses solutions de sécurité préventive pour l'internet, Internet Security Systems (ISS) envisage la mise en place d'un service clientèle pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) au sein de son quartier général de Strombeek-Bever dans la banlieue nord de Bruxelles. C'est du moins ce qu'écrit aujourd'hui le quotidien De Tijd. ISS a d'ores et déjà recruté quelques personnes pour ce projet. Cette année et l'an prochain, 18 nouveaux emplois devraient être créés. A Bruxelles, la société emploie pour l'instant environ 50 personnes.Il s'agit du troisième service clientèle d'ISS, après les centres déjà existants aux Etats-Unis (Atlanta) et en Asie. Le centre EMEA ne devrait pas se limiter à supporter les clients européens mais couvrir également d'autres parties du monde.ISS est surtout présente aux Etats-Unis où la société est notamment conseiller en sécurité du gouvernement. Elle a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 330 millions $ et emploie 1.200 collaborateurs à l'échelle mondiale (dont 200 environ en EMEA).

Surtout connue pour ses solutions de sécurité préventive pour l'internet, Internet Security Systems (ISS) envisage la mise en place d'un service clientèle pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) au sein de son quartier général de Strombeek-Bever dans la banlieue nord de Bruxelles. C'est du moins ce qu'écrit aujourd'hui le quotidien De Tijd. ISS a d'ores et déjà recruté quelques personnes pour ce projet. Cette année et l'an prochain, 18 nouveaux emplois devraient être créés. A Bruxelles, la société emploie pour l'instant environ 50 personnes.Il s'agit du troisième service clientèle d'ISS, après les centres déjà existants aux Etats-Unis (Atlanta) et en Asie. Le centre EMEA ne devrait pas se limiter à supporter les clients européens mais couvrir également d'autres parties du monde.ISS est surtout présente aux Etats-Unis où la société est notamment conseiller en sécurité du gouvernement. Elle a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 330 millions $ et emploie 1.200 collaborateurs à l'échelle mondiale (dont 200 environ en EMEA).