Les licenciements tomberont surtout parmi les cadres moyens et supérieurs. La haute direction (les "executives") n'est pas concernée. Les emplois visés concernent toutes les divisions d'Intel et tous les pays où l'entreprises est active. Le CEO Paul Otellini avait déjà annoncé une large réorganisation en avril.

Les licenciements tomberont surtout parmi les cadres moyens et supérieurs. La haute direction (les "executives") n'est pas concernée. Les emplois visés concernent toutes les divisions d'Intel et tous les pays où l'entreprises est active. Le CEO Paul Otellini avait déjà annoncé une large réorganisation en avril.