Selon les analystes, la collaboration se focalisera principalement sur une technologie de Mobileye. L'entreprise israélienne, qui travaille aussi avec Tesla et General Motors notamment, a en effet développé un logiciel permettant aux véhicules de réagir rapidement aux situations du trafic, sans que le conducteur ne doive intervenir. La collaboration sera probablement rendue officielle ce vendredi lors d'une conférence de presse.

BMW souhaite depuis assez longtemps déjà se lancer dans la mise au point de voitures autonomes. Plus tôt ce mois-ci, le constructeur avait émis le voeu de faire circuler ses premiers modèles en 2021.

(ANP/WK)