Récemment, Lisa Su, CEO d'AMD, déclarait que son entreprise faisait tout pour en limiter l'impact. Il n'y a pour l'instant aucune interruption dans les livraisons.

Bob Swan, CEO d'Intel, lui emboîta rapidement le pas au moyen d'un communiqué, dans lequel il affirme que les usines d'Intel tournent à quasiment pleine capacité, ce qui fait que nonante pour cent des livraisons s'effectuent en temps voulu.

"La situation est en constante évolution, mais au niveau mondial, les usines d'Intel fonctionnent sur une base relativement normale", peut-on lire dans le communiqué. Swan ajoute que son entreprise collabore avec les autorités de différents pays pour veiller à ce que le personnel puisse travailler en sécurité et que la production se poursuive.

Le fait qu'Intel ne connaisse pas de problèmes de livraison, mérite cependant d'être nuancé. Le géant des puces a en effet connu de sérieuses difficultés de production l'année dernière. Et au début de 2020, avant même la propagation du Covid-19 à l'échelle mondiale, on avait même appris qu'Intel tablait sur un manque de processeurs Xeon toute l'année durant.

Récemment, Lisa Su, CEO d'AMD, déclarait que son entreprise faisait tout pour en limiter l'impact. Il n'y a pour l'instant aucune interruption dans les livraisons.Bob Swan, CEO d'Intel, lui emboîta rapidement le pas au moyen d'un communiqué, dans lequel il affirme que les usines d'Intel tournent à quasiment pleine capacité, ce qui fait que nonante pour cent des livraisons s'effectuent en temps voulu."La situation est en constante évolution, mais au niveau mondial, les usines d'Intel fonctionnent sur une base relativement normale", peut-on lire dans le communiqué. Swan ajoute que son entreprise collabore avec les autorités de différents pays pour veiller à ce que le personnel puisse travailler en sécurité et que la production se poursuive.Le fait qu'Intel ne connaisse pas de problèmes de livraison, mérite cependant d'être nuancé. Le géant des puces a en effet connu de sérieuses difficultés de production l'année dernière. Et au début de 2020, avant même la propagation du Covid-19 à l'échelle mondiale, on avait même appris qu'Intel tablait sur un manque de processeurs Xeon toute l'année durant.