Au niveau mondial, le marché a représenté 466,2 milliards de dollars en 2020, soit 10,4 pour cent de plus qu'en 2019. Avec ses 72,7 milliards de dollars de chiffre d'affaires, Intel reste l'acteur numéro un sur le marché (avec une part de 15,6 pour cent) et précède Samsung Electronics qui, avec un chiffre d'affaires de 57,7 milliards de dollars, dessert 12,4 pour cent du marché.

Parmi les chiffres liés aux semi-conducteurs, on trouve toutes sortes de puces: tant les CPU et GPU classiques (équipant les PC, tablettes, serveurs, téléphones ou autres appareils) que les puces-mémoires ou les puces 5G. Selon le bureau d'analystes Gartner, Intel se distingue surtout dans les CPU pour PC et serveurs.

Gartner
© Gartner

Mais les chiffres indiquent aussi que malgré sa position, Intel progresse moins vite que le marché. On observe d'une manière générale que ces chiffres sont très différents d'un acteur à l'autre. Chez Broadcom et Texas Instruments, la croissance n'est que de 2-3 pour cent, ce qui est peu par rapport à l'évolution du marché.

Par contre, Qualcomm (+29 pour cent), Nvidia (+45,2 pour cent), Kioxia (+32,5 pour -cent) et MediaTek (+38,1 pour cent) ont enregistré chacune une hausse de quasiment trente pour cent, voire plus.

Update 14 avril:

Ces chiffres concernent les vendeurs de puces, pas les fondeurs. Voilà pourquoi le titre de cet article a été adapté et qui explique la raison pour laquelle TSMC, le principal producteur au monde et fournisseur d'AMD et de Nvidia notamment, ne figure pas dans le classement. 'Si nous l'avions reprise, nous aurions eu des doublons', explique Andrew Norwood, analyste en chef pour les semi-conducteurs chez Gartner.

Gartner signale que dans le classement des 'foundries' (fabricants), TSMC se trouve à la première place avec une part de marché de 58,8 pour cent. Le numéro deux est UMC avec seulement 7,8 pour cent de part de marché. 'Cela montre combien TSMC s'avère cruciale pour la chaîne d'approvisionnement des puces.'

Au niveau mondial, le marché a représenté 466,2 milliards de dollars en 2020, soit 10,4 pour cent de plus qu'en 2019. Avec ses 72,7 milliards de dollars de chiffre d'affaires, Intel reste l'acteur numéro un sur le marché (avec une part de 15,6 pour cent) et précède Samsung Electronics qui, avec un chiffre d'affaires de 57,7 milliards de dollars, dessert 12,4 pour cent du marché.Parmi les chiffres liés aux semi-conducteurs, on trouve toutes sortes de puces: tant les CPU et GPU classiques (équipant les PC, tablettes, serveurs, téléphones ou autres appareils) que les puces-mémoires ou les puces 5G. Selon le bureau d'analystes Gartner, Intel se distingue surtout dans les CPU pour PC et serveurs.Mais les chiffres indiquent aussi que malgré sa position, Intel progresse moins vite que le marché. On observe d'une manière générale que ces chiffres sont très différents d'un acteur à l'autre. Chez Broadcom et Texas Instruments, la croissance n'est que de 2-3 pour cent, ce qui est peu par rapport à l'évolution du marché.Par contre, Qualcomm (+29 pour cent), Nvidia (+45,2 pour cent), Kioxia (+32,5 pour -cent) et MediaTek (+38,1 pour cent) ont enregistré chacune une hausse de quasiment trente pour cent, voire plus.Update 14 avril:Ces chiffres concernent les vendeurs de puces, pas les fondeurs. Voilà pourquoi le titre de cet article a été adapté et qui explique la raison pour laquelle TSMC, le principal producteur au monde et fournisseur d'AMD et de Nvidia notamment, ne figure pas dans le classement. 'Si nous l'avions reprise, nous aurions eu des doublons', explique Andrew Norwood, analyste en chef pour les semi-conducteurs chez Gartner.Gartner signale que dans le classement des 'foundries' (fabricants), TSMC se trouve à la première place avec une part de marché de 58,8 pour cent. Le numéro deux est UMC avec seulement 7,8 pour cent de part de marché. 'Cela montre combien TSMC s'avère cruciale pour la chaîne d'approvisionnement des puces.'