Instagram lance à cette fin 'Checkout with Instagram' et ce, d'abord aux Etats-Unis. Il s'agit en principe d'un module de paiement intégré à l'appli. Auprès d'une vingtaine de marques, dont Adidas, Burberry, H&M et MAC Cosmetics, les utilisateurs pourront acheter directement via le réseau social les produits proposés sur des photos sur Instagram.

La filiale de Facebook a confirmé qu'elle facturera dans ce but un pourcentage de la vente au commerçant, sans pour autant spécifier le montant de ce pourcentage. "Nous sommes en train de tester un 'selling fee' (forfait) dans une bêta close avec quelques entreprises", indique un porte-parole d'Instagram au site technologique TechCrunch. "Pour les clients, le prix ne changera en tout cas pas."

Instagram possède un milliard de visiteurs environ et représente, en tant que plate-forme visuelle, un support particulièrement populaire pour beaucoup de marques (souvent assez chères). Celles-ci y insèrent leurs photos publicitaires, mais paient aussi des utilisateurs bien connus ('influenceurs') pour qu'ils portent par exemple un nouveau vêtement visible sur une photo, avec la balise du produit à proximité. Jusqu'à présent, les clients potentiels étaient toujours renvoyés au site officiel de la marque. Instagram paraît à présent prête à garder ces utilisateurs sur sa plate-forme.